Ma mère et le véganisme #1

mamanveg1.png

 

True story ! Maintenant, l’argument de la crotte de nez revient à chaque fois que je lui parle de papiers scientifiques concernant les bienfaits du véganisme sur la santé, la planète ou encore le lien entre les cancers et la consommation de viande transformée. La prochaine fois je parlerai du moment où elle m’a dit que l’être humain est carnivore :v

Pour info, voici le site où vous pouvez retrouver toutes les positions citées dans le post.

 

Publicités

Devant une personne végane, perdre toute logique tu devras

 

prof01prof02

L’un des trucs les plus fous que j’ai entendu pendant les fêtes de Noël, ça a été « Regarde nos dents, on a des dents pour manger de la viande, pour la déchirer, on est donc fait pour manger de la viande ! ».

J’ai pas voulu rentrer dans le « débat » donc je n’ai pas pu continuer sur « va donc chercher ton cadavre de cochon et montre moi comment tu déchires ton morceau de viande, montre moi aussi comment tu tues un animal avec tes dents de carnivore ». Des fois, ça vaut juste pas la peine de rentrer dans des discussions comme ça, on sent bien que la personne en face n’entendra rien…

Concours des 300 abonné.es

Salut les carencé.es 🙂

J’ai posté ce concours sur la page Facebook il y a quelques jours et je me suis rendue compte ce matin, en voulant désigner le/la gagnant.e, que je n’en avais même pas parlé sur le blog ! Donc je rajoute quelques jours de plus pour que les lecteurices ne me suivant pas sur Facebook puissent participer au concours 🙂

noel.png

En vous inspirant de ce dessin, vous devez imaginer ce que se disent le cerf et le père noël (et la meilleure proposition gagnera).

Je vais également demander à ma famille de choisir la proposition pour laquelle ils auront eu un coup de coeur ♥

GOOD LUCK HAVE FUN 😀

Before/after going vegan #1

Quand plusieurs personnes m’ont dit que leurs allergies aux animaux et au pollen avaient disparu au cours du temps, j’ai espéré que ça allait marcher pour moi aussi… Et ça a marché !!

 

J’étais devenue allergique aux chats vers mes 17 ans, ce qui n’avait pas de sens puisque jusqu’alors, je n’avais jamais eu aucun symptôme (et que je vivais le nez dans mes chats depuis mes 5 ans !). Je ne doutais pourtant pas une seconde que j’étais allergique aux chats (en même temps, il n’y avait pas trop de doute quand 5 minutes après avoir caressé mes chats, j’éternuais sans interruption ^^), contrairement à ma mère qui ignorait que les allergies pouvaient se présenter n’importe quand (du coup elle accusait la poussière dans ma chambre, prétexte pour elle pour que je range ma chambre…). C’était un calvaire d’aller chez des gens qui avaient des chats, et particulièrement chez ma soeur, qui a régulièrement entre 3 et 4 chats chez elle. 5 minutes chez elle, et j’avais déjà des réactions. Trois jours chez elle, j’étais malade comme si j’avais une grippe, des plaques rouges partout, des boutons qui grattaient et piquaient… C’était infernal.

L’allergie a disparu peu à peu. Je vis avec des chats depuis septembre (pas le choix, je voulais vivre avec des véganes, et les véganes ont souvent des colocataires à pattes ^^), et si au début je prenais tous les jours mes antihistaminiques, mes prises se sont ensuite espacées à un tous les deux jours, puis tous les quatre jours, puis une fois par semaine. Et maintenant, plus rien ! Je peux dormir avec les chats 🙂

Dire que j’ai failli payer une blinde cet été quand j’ai pris la décision de prendre un traitement pour réduire mon allergie -_- En fait, il suffisait juste d’arrêter les produits laitiers !

 

Et vous alors ? C’est quoi vos plus grands changements depuis que vous avez arrêté de manger des produits d’origine animale 🙂 ? 

Dessins faits entre juillet et septembre #3

 

bbr_art1abbr_art1bbbr_art1c

Ce dessin m’a été demandé par Noita pour illustrer son article sur les zones d’ombre du véganisme.

L’idéal, en devenant végéta*ien ou végane, c’est de demander de l’aide. Sur un forum, sur un groupe Facebook, à un ami ou une connaissance qui l’est aussi… Parce que pour les premières semaines (voire les premiers mois), personnellement, je trouve qu’il y a fort besoin de soutien, de conseils et d’aide.

 

 

bbrlttp

(ptn j’ai oublié de faire la colo des frites -_-‘)

Ces deux illustrations suivantes m’ont été demandées par Noita. Une pour la partager de suite, l’autre pour la mettre dans le journal. Si vous ne suivez donc pas Noita sur Twitter (ou que vous n’êtes pas sur Twitter ou que vous ne suivez pas trop ce que disent les gens), vous n’aurez donc pas vu passer la première version, et certain.es d’entre vous auront donc tout de suite crié au loup en voyant la deuxième version. Ce deuxième dessin n’est donc pas un appel à la grossophobie, en tout cas ce n’était pas mon intention de donner cette impression. J’essaie toujours de varier au maximum les personnages que j’utilise dans mes dessins (différentes ethnies, différents genres et orientations sexuelles, différentes morphologies, etc.) et j’apprécie donc mal le fait qu’on me dise que mes dessins soient un appel au sexisme, au racisme, à la grossophobie, etc.

Cela ne se voit peut-être pas à première vue, mais les personnages représentés sur ces deux dessins sont des enfants. S’il est vrai que personne végane ne veut pas nécessairement dire personne mince, il y a au contraire peu d’enfants végétaliens qui sont en surpoids, comparé au nombre d’enfants carnistes qui le sont. Et c’est CELA que mon dessin dénonce.