23h de la BD 2017 – Explorons notre passé

 

Hey les gens

Voici la BD que j’ai fait pour les 23HBD 2017.

C’est une sorte de marathon qui a lieu tous les ans durant le dernier weekend de mars, au moment du changement d’heure. Il faut créer une BD de au moins 24 pages dont couverture en 23h tout en respectant un thème et une contrainte donnée au top départ à 13h le samedi.

  • Thème : 1, 2, 3… Explorez !
  • Contrainte : Durant une scène, les personnages doivent communiquer par gestes.

Pour cette édition, je voulais à tout prix faire quelque chose en rapport avec le véganisme ou l’exploitation animale et j’ai été soulagée à l’annonce du thème ; ça m’inspirait vraiment et le scénario s’est fait en quelques minutes alors que normalement, il me faut une bonne heure pour réfléchir au scénario.

En plus d’avoir réalisé cette BD de 30 pages en moins de 29h (du coup j’ai pas le lapin d’or mais le lapin d’argent, vu que j’ai dépassé sur le temps), je suis doublement fière car pour la première fois sur 5 participations, j’ai réussi à terminer mon histoire ! En effet, même si j’ai réussi à faire 24 pages lors des 4 dernières éditions, je n’ai jamais pris le temps ou trouvé la motivation de finir les histoires.

Si vous voulez voir mes anciennes participations :

2016, sur Dofus – l’année dernière j’ai eu la grippe pile durant les #23HBD, donc je n’ai pu réalisé que 7 planches avant de succomber à la fièvre… :
http://bit.ly/2mEeI40

2015, sur Dofus – L’histoire était bien mais j’ai complètement bifurqué de mon scénario, 24 planches et j’étais qu’à la moitié de mon histoire… :http://bit.ly/2npO25G

2014, sur Dofus – Un jour, je me dis que je finirai toutes ces histoires sur Dofus… :http://bit.ly/2nkEO9j

2013 – la participation qui craint le plus ! Me jugez pas s’il vous plaît xD : http://bit.ly/2mEorag

01020304050670809101112131415161718192021222324252627282930remerciements

 

Liens:

 

Publicités

Vous reprendrez bien un peu de spécisme ?

J’ai eu tellement de bons retours sur le style de dessin de ma dernière BD que quand Noita, la rédac chef du Tofu Te Parle m’a demandée un dessin un peu provoc’, j’ai voulu faire ce dernier en utilisant le même style 🙂 Donc cette histoire n’est pas quelque chose qui m’est arrivée (j’en ai rêvé, ça compte ?) mais la dernière phrase dite par le personnage féminin est quelque chose qu’on m’a très souvent dit.

specisme01specisme2

#TeamGuacamole

Obligé qu’une de mes premières recettes ici soit celle de mon guacamole !

Même si je détiens la recette du meilleur hummus de toute la vie (tous.tes mes invité.es et ami.es me l’ont dit donc c’est que ça doit être vrai !), mon premier amour c’est le guacamole ♥

C’est le guacamole que j’ai goûté en premier et c’est le guacamole que j’ai appris à faire en premier. C’est le duo nachos-guacamole que je demandais à chaque fois à Tahiti quand on prenait l’apéro dans un hôtel. A Tahiti on a de très gros et de très bons avocats, bieeeen tendres et bieeeen moelleux et bieeeen verts et cette textuuuure qu’ils ont… Rien que d’y penser, ralala.

Dans ma recette, pas de tomate ou d’oignon, c’est sacrilège ! Je trouve que ces deux aliments cachent le goût de l’avocat, et on ne devrait pas cacher la saveur de l’aliment star d’un plat, non ?

Dans ma recette, il y a une gousse d’ail (voire deux ; j’aime beaucoup l’ail), des graines de sésame ou des graines de courge (ça ne peut pas faire de mal), du sel, mais pas du sel de table style Baleine ou autre, hein ! Non, c’est du vrai gros sel que j’achète dans une épicerie. Est ce que le goût est différent ? Moi je trouve que ça n’a rien à voir avec le sel de table, mais à vous de tester. Et de l’huile d’olive, bien sûr. Je ne mets pas non plus de citron, SAUF si je prépare le guacamole à l’avance et que je dois le mettre au frigo ; dans ce cas, un trait de jus de citron.

J’aDORE l’huile d’olive Espagnole ! Dans ma cuisine, j’ai une huile d’olive normale, pas chère, pour cuisiner tout et n’importe quoi, et une huile d’olive à déguster sur toast avec ail et tomate (le fameux pan con tomate ou tostada de aceite y tomate dont vous avez peut-être entendu parler ?). Je n’achète jamais la même huile d’olive (celle qui est bonne à boire à la cuillère, pas l’autre), ainsi je peux tester différentes marques. Mon péché mignon concernant l’huile d’olive c’est d’aller sur les marchés le dimanche matin et goûter les différentes huiles en vente sur les stands. Généralement je reviens chez moi avec une mignonnette (j’en ai 3 en ce moment, il faudrait que je pense à les écouler quand même, avant d’en racheter de nouveau !). L’huile d’olive de qualité, c’est vraiment quelque chose qui va me manquer quand je quitterai l’Espagne…

Ma préférée en ce moment (et la dernière mignonnette que j’ai acheté) c’est de l’huile d’olive à l’ail et au piment. J’en mange bien sûr sur mon pan con tomate mais ça passe aussi très bien tout seul sur un toast pour le goûter de 12h (je vis en Espagne, rappelez-vous, le déjeuner, ici, c’est entre 14h et 15h30 ^^).

Donc, ma recette toute simple et en image :

 

team guacamole.png

 

Pas de mesure car je fais tout à l’œil et au goût, mais je compte généralement un avocat entier par personne (mais une moitié seulement si je me trouve à Tahiti). Et n’oubliez pas le jus d’un demi-citron si vous le préparez à l’avance.

Tama’a maita’i, comme on dit chez moi 😉

Et vous, #TeamGuacamole ou #TeamHummus ?